Junex inc.

Des routes sécuritaires avec un produit plus écologique

Avantages environnementaux

En plus de contribuer à la sécurité des automobilistes en améliorant la performance des sels déglaçant et des abrasifs utilisés sur les routes, la saumure naturelle comporte également des vertus environnementales puisque son utilisation dans le «prétrempage » des chlorures et autres abrasifs permet de réduire significativement les taux d'application des ces produits. Junex cherche à réduire l’impact environnemental de toutes ses activités et c’est dans cette perspective qu’elle participe, en collaboration avec des centres de recherche scientifique, à différents projets visant à évaluer la performance de la saumure naturelle. Junex évalue également la possibilité d’utiliser son gisement de saumure naturelle comme réservoir géologique de stockage de CO2.

Projet CARRLO

Afin de bien évaluer l’efficacité de sa saumure naturelle dans le contexte québécois pour l’entretien des routes non pavées, Junex participe actuellement à un projet de recherche de cinq (5) ans dirigé par le département de génie civil de l’Université Laval, en collaboration avec le CRSNG (Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada) et plusieurs intervenants du secteur routier (Béton Québec, Transport Québec, FP Innovation, Holcim, etc.). Ce projet de recherche (CARRLO) a pour objectif principal de développer et valider des solutions adaptées et économiques pour concevoir, réhabiliter ou entretenir des surfaces de roulement performantes, durables, sécuritaires et confortables en contexte nordique canadien et d’implanter ces solutions dans un modèle qui sera accessible à tous les gestionnaires de réseaux routiers non-pavés au Québec (municipalités, institutions gouvernementaux, entrepreneur, etc.). Pour plus d’information sur ce projet de recherche, nous vous invitons à vous rendre sur le site web du projet CARRLO à l’adresse suivante:(http://carrlo.fsg.ulaval.ca) .

Vous pouvez consulter le guide CARRLO en téléchargeant le PDF.

Projet de Doctorat, Université Laval

Une des missions importantes que Junex poursuit est sa contribution au développement de ses champs d’opérations par la formation de personnes compétentes, responsables et promotrices de changement, par l’avancement et le partage des connaissances. C’est pourquoi Junex s’est engagé à financer le projet de recherche d’un étudiant inscrit dans un programme de doctorat en génie civil de l’Université Laval. Le but ultime des travaux de doctorat est le développement d’un Modèle expert de simulation dynamique pour les routes non revêtues stabilisées ou traitées à l’aide d’abat-poussière. Ce dernier se veut une extension du projet de recherche CARRLO dans lequel Junex participe. Le but de ce projet est de fournir des outils de calcul afin de prévoir la réduction de la détérioration d’une route traitée comparativement à une route non traitée. Une étude économique sera effectuée à l’aide d’une base de données complète et permettra de calculer tous les coûts associés à la gestion d’une route non revêtue. Cette étude économique fournira des résultats concrets en ce qui a trait à l’économie engendrée par le traitement abat-poussière et la stabilisation d’une route non revêtue et les économies engendrées seront comparés. Ce modèle expert de simulation dynamique intègrera les résultats des études expérimentale et économique afin de prévoir les bénéfices réalisés par une industrie ou une municipalité suite à l’utilisation d’un traitement abat-poussière ou d’une stabilisation.

Stockage de gaz naturel ou de CO2

En produisant de la saumure naturelle à Bécancour, Junex poursuit également comme objectif ultime le développement d’installations de stockage souterrain de gaz naturel ou de CO2. Le stockage souterrain de gaz naturel est un outil stratégique de grande importance pour un distributeur gazier puisqu’il permet d’emmagasiner du gaz naturel en période de faible demande et de le réinjecter dans le réseau de distribution en période de consommation de pointe. De telles installations sont particulièrement utiles dans une région comme le Québec, qui est située au bout du réseau canadien de transport du gaz naturel et qui connaît des écarts importants de température lors des changements de saisons. En parallèle à l’évaluation du projet de stockage de gaz naturel, la production de saumure permet également d’évaluer le potentiel du réservoir géologique de Bécancour comme stockage de CO2. À cet égard, Junex travaille en collaboration avec la Chaire de recherche sur la séquestration géologique du dioxine de carbone de l’INRS.