Junex inc.

Des ressources essentielles

Pétrole et gaz au Québec

Plusieurs analystes du secteur énergétique estiment que le gaz naturel représente la source d’énergie des prochaines décennies. Le développement des bassins de Shales en Amérique du Nord entraîne une véritable révolution énergétique1. Le gaz naturel joue déjà un rôle important dans les stratégies énergétiques de tous les pays et ce rôle est appelé à grandir au cours des prochaines années.

On pourrait croire que la situation est différente au Québec, compte-tenu des spécificités de son portefeuille énergétique axé presque en totalité sur la production hydraulique d’électricité. Malgré ce patrimoine hydraulique qui fait la fierté des Québécois, il n’en demeure pas moins qu’environ la moitié de l’énergie consommée au Québec provient de sources d’énergies fossiles2.

Consommation d'énergie au Québec par type d'énergie

La disponibilité du gaz naturel contribue grandement à la compétitivité de nombreuses entreprises en provenance des secteurs industriels parmi les plus importants créateurs de richesse et d’emplois au Québec.

Le Québec consomme pour environ 2 milliards de dollars de gaz naturel par année3 et l’accès à cette ressource énergétique est indispensable pour plusieurs entreprises du secteur industriel québécois. De nombreuses industries créatrices d’emplois au Québec, notamment les papetières, les alumineries, les fonderies, les cimenteries, ont besoin de la valeur énergétique du gaz naturel pour que fonctionnent leurs procédés industriels. La stratégie énergétique 2006-2015 du Québec illustre clairement cet état de fait :

Le gaz naturel joue un rôle stratégique dans tous les domaines où la production de chaleur doit être contrôlée avec précision. […] À lui seul, le secteur industriel consomme près de 50% des approvisionnements en gaz naturel du Québec où il représente plus de 16% des besoins énergétiques. Pour plusieurs industries, la disponibilité du gaz naturel est un facteur de localisation important4.

Consommation de gaz naturel au Québec par secteur d'activités

InDÉpendance énergétique

Toutes les nations du monde aspirent à l’indépendance à l’égard des ressources énergétiques étrangères et le Québec ne fait pas exception à la règle. Or, nos approvisionnements gaziers sont totalement dépendants d’un seul bassin de production et d’un seul moyen de transport. En effet, un seul pipeline parcourt le pays d’ouest en est. De par sa situation géographique qui le place au bout de la ligne de transport, le Québec est donc totalement dépendant de l’efficacité de la conduite de gaz naturel de TransCanada PipeLines puisque la totalité du gaz naturel consommé au Québec est acheminé par cet unique canal de transport. Non seulement le Québec est-il donc dépendant de la conduite de TCPL, mais il est aussi à la merci de la production gazière déclinante des provinces de l’Ouest canadien. La Stratégie énergétique 2006-2015 du Québec précise que :

Les seules réserves auxquelles nous ayons accès directement semblent avoir atteint leur apogée puisque les réserves prouvées ont diminué de 40% en vingt ans. […] Nous devons donc diversifier nos sources d’approvisionnement afin de renforcer notre sécurité énergétique à moyen et long termes5.
À partir du moment où une découverte gazière majeure est faite sur notre territoire il nous apparaît tout à fait naturel de produire chez nous cette ressource plutôt que de continuer de l’importer de l’Ouest canadien. Ce faisant, non seulement la sécurité des approvisionnements sera-t-elle assurée, mais il en résultera automatiquement un déplacement, de l’Alberta vers le Québec, de la création de richesse associée à notre propre consommation gazière.

La diversification des approvisionnements gaziers est une préoccupation importante maintes fois exprimée dans la Stratégie énergétique 2006-2015 du Québec. Cette préoccupation a d’ailleurs mené, au cours des dernières années, à l’élaboration de quelques projets de terminaux méthaniers. Or il semble indiscutable que de produire la ressource directement sur notre territoire représente de loin la solution la plus avantageuse pour contribuer à la sécurité des approvisionnements gaziers du Québec. C’est d’ailleurs la première priorité du plan d’action de la Stratégie énergétique.

1 Myers Jaffe (2010) in Shale Gas Will Rock the World
2 Source : Ministère des ressources naturelles du Québec.
3 SECOR (2010) : Retombées économiques de l’industrie gazière.
Disponible sur www.apgq-qoga.com
4 Gouvernement du Québec (2006) in L’Énergie, pour construire le Québec de demain
5 Gouvernement du Québec (2006) in L’Énergie, pour construire le Québec de demain.



Le Québec consomme environ 200 G de Pi3 de gaz naturel par année Les industries utilisent environ 50% du gaz naturel consommé au Québec Le Québec achète chaque année 12 à 14 G $ de produits pétrloiers et gaziers